Boulevard Pasteur, un mercredi soir d’un automne qui s’attarde. Dehors, c’est bien calme. Nuit noire, pas de circulation, tout juste une silhouette à l’horizon. J’ai réservé à L’Epicuriste, « chaudement recommandé » par un célèbre FS, pour y dîner avec SW, CEE et KES, de passage en France quelques semaines. Je les devine derrière la vitre épaisse.

L’Epicuriste est en fait une précédente adresse du 6e arrondissement, anciennement nommée L’Epigramme et qui a déménagé il y a quelques mois pour s’offrir quelques tablées supplémentaires (le lieu n’en est pas pour autant très grand). Déco sobrement bourgeoise, ambiance silencieuse et tapissée, il y a là des manières qu’on n’oserait pas ne pas respecter. Entendez qu’il vaut peut-être mieux y aller en famille ou en conquête sentimentale. Pour la grande tablée de copains, ce ne sera pas idéal.

Heureusement, derrière ces airs traditionnels un peu guindés, l’assiette a (fort) bon caractère. J’y regrette seulement le menu à 34 euros imposé : malgré un très beau choix disponible et des proportions justement mesurées, je n’apprécie toujours pas ces mauvaises façons qui obligent à voyager de l’entrée jusqu’au dessert et qui sont de plus en plus fréquentes aux bonnes adresses. Venez donc avec de l’appétit, s’il vous plaît, car vous ne couperez pas aux trois plats. Mais les desserts valent vraiment l’effort de bien les accueillir, et je fus réellement épatée par un clafoutis aux poires tout juste sorti du four (à commander en début de repas). Tout de même, la cuisine est bonne et le rapport qualité-prix excellent.

Sur notre table on pouvait aussi découvrir une carte dévoilant le programme des mets de chasse disponibles tout l’automne : grouse, palombe et colvert en septembre, lièvre, garenne et perdrix en octobre, sanglier, faisan et cerf en novembre, chevreuil et cerf en décembre. On retrouve partout sur la carte cet esprit de table de campagne et le savoir-faire classique et distingué de la cuisine française. Et ce n’est pas désagréable, à l’occasion.

 

Velouté de topinambours

Image 1 

 

Salade de Saint-Jacques rôties, orange et carottes

 Image 2

 

Pâté en croûte de gibier

Image 3 

 

Poitrine de Colvert rôtie

Image 6

 

Paleron de bœuf braisé au vin rouge

Image 4

 

Poitrine de veau braisée, carottes à la graine de moutarde

Image 5

 

Fine tarte aux pommes

Image 7

 

L’Epicuriste

41 boulevard Pasteur – Paris XVe

Tél. : 01 47 34 15 50

Fermé le dimanche et le lundi