Capture d’écran 2012-08-18 à 22

 

Ce produit encore méconnu de beaucoup de gourmands sera peut-être pour vous l’occasion de séduire et ravir un amant. La burrata est un fromage italien un peu surprenant : sous ses airs de mozzarella, c’est en fait un produit qui n’a rien de filandreux... Semblable à une scarmoza dans ses lignes, il se cache donc sous sa peau fine un cœur très crémeux et un goût délicieux. Je vous invite d’ailleurs à la déguster le plus simplement du monde : une tranche de pain de campagne grillé, une très bonne huile d’olive et un peu de fleur de sel. Pas évident de trouver de la burrata chez n’importe quel fromager. En effet, ce fromage fait à partir de lait de vache et non de bufflonne comme sa consœur transalpine, s’achète très frais. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle s’exporte relativement peu. Je vous indique ci-dessous la coopérative italienne où je vais personnellement dans le 5e et qui dispose de trois autres adresses. Vous y trouverez également d’excellentes charcuteries et produits d’épicerie (et l’accent du vendeur à ne pas manquer).

 

Coopérativa Latte Cisternino

17 rue Geoffroy-St Hilaire, 75005 Paris Métro Censier-Daubenton

37 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris Métro Havre-Caumartin

46 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris Métro Bonne Nouvelle

108 rue Saint Maur, 75011 Paris Métro Parmentier

Ouverts du mardi au samedi de 10h à 13h30 et de 16h30 à 20h.Fermées le dimanche et le lundi.

 

 

Et je vous propose donc une recette réalisée avec de la burrata. Vous pouvez tout à fait la remplacer par de la mozzarella.

 

Capture d’écran 2012-08-18 à 22

 

Burrata, pêches et tomates jaunes

 

Pour 4 personnes

1 Burrata

2 pêches jaunes bien mûres

2 tomates jaunes (rouges, à défaut)

Du basilic

Huile d’olive

Sel, poivre

Quatre jolis bocaux

 

Découpez les tomates, les pêches (après les avoir pelées) et les tomates en petites tranches. Il faut que vos morceaux ne soient pas trop gros afin de ne se servir que de sa fourchette. Dans vos bocaux, alternez en rosace une tranche de chaque et assaisonnez tous les deux étages environ avec un peu d’huile d’olive, de poivre et de sel. Une fois vos bocaux remplis, ciselez au-dessus quelques feuilles de basilic et assaisonnez une dernière fois. Placez vos bocaux au réfrigérateur et dégustez le jour même.

 

Capture d’écran 2012-08-18 à 22