Capture d’écran 2012-09-24 à 20

 

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de faire du magret de canard séché (ou jambon de canard, suivant votre envie) et c’est enfin chose faite. Cette recette est d’une facilité déconcertante, tout le monde peut la réussir, il suffit juste de la suivre à la lettre. N’oubliez pas qu’elle nécessite quatre jours de macération et trois semaines de séchage ! Prévoyez donc près de quatre semaines pour la déguster, par exemple début décembre pour vos fêtes de fin d’année. En lamelles à l’apéritif, dans une salade généreuse ou encore sur une tartine chaude, vous trouverez facilement de jolis moyens de goûter à votre magret séché.

 

Capture d’écran 2012-09-24 à 20

 

Magret de canard séché

 

1 beau magret de canard

400 g de gros sel gris

100 g de sucre en poudre

1 cuillère à soupe de thym frais effeuillé

2 feuilles de laurier

1 gousse d’ail

2 cuillères à café de graines de coriandre

6 grains de poivre

 

Ecrasez dans un mortier le poivre, les graines de coriandre, le laurier et le sucre puis mélangez avec le gros sel et le thym. Pelez, dégermez et émincez l’ail. Dégraissez légèrement le magret. Sur un film alimentaire ou un papier huilé, déposez la moitié du gros sel aromatisé et la moitié de l’ail, puis déposez le magret côté peau. Recouvrez du reste du gros sel et de l’ail. Emballez le magret dans le film, posez-le dans une assiette creuse et laissez macérer 4 jours dans votre réfrigérateur.

Débarrassez le magret de tout son sel et rincez-le rapidement sous l’eau fraîche. Séchez-le et enroulez-le dans un torchon propre. Si vous possédez un cellier frais et ventilé, pendez-y le magret et laissez-le sécher pendant trois semaines. Sinon, pendez-le dans le bas de votre réfrigérateur. Passées trois semaines, le magret sera bien sec et vous pourrez le consommer.