Image 1

 

La branchouille parisienne est une lame affûtée, gravée, on la manie par envie, mais on peut craindre de s’y couper et d’y laisser quelques gouttes de déception. C’est toujours à tâtons qu’on découvre une adresse de cette catégorie, on est excité d’y mettre les pieds tout autant que l’on se méfie des séquelles du succès. Mais le restaurant de l’hôtel Mama Shelter, un peu isolé dans sa rue de Bagnolet, tout au bord des voies abandonnées de la petite ceinture, s’est laissé aller au style des grands noms sans convoiter les beaux quartiers. C’est un endroit chaleureux aux nourritures réconfortantes, grand et abordable. Philippe Starck l’a entièrement décoré : plafond bas (on pense alors au bar de l’hôtel Hudson à New-York), très grande salle, rideaux imprimés « foule », grandes tables en bois, canapés douillets, bar central, lampes en plexi, plafond noir aux inscriptions à la craie, murs colorés, baby-foot rallongé… Des tables pour tous les nombres, et de l’espace entre chaque. Un service agréable, poli, jeune, gai. Un joyeux ballet, avec ses décibels élevés, c’est vous qui voyez. Malheureusement pour nous, une attente assez longue entre la commande des plats et leur arrivée, mais ce sera bien là mon seul bémol. Les assiettes (carte élaborée par Senderens s’il vous plaît) sont sans prétention mais bien faites, appliquées : un fish & chips (17€) comme il faut, frites croustillantes et poisson frais, des ribs fondants accompagnés d’une pomme de terre au four avec pot de crème fraîche épaisse à la ciboulette complètement gourmande et régressive (22€), un poisson torréfié aux épices et au café (24€) un peu plus original et travaillé… Tout est bon et généreux. Le dessert, dans sa grande simplicité, fut adorable : un vacherin à partager (23€). Ou plutôt les différents éléments d’un vacherin à recomposer. A l’arrivée à table, un pot entier (au moins un litre voire plus) de très bonne glace vanille, des fraises juteuses, une chantilly épaisse et vanillée et de petites meringues comme des boudoirs. Quatre bols, quelques cuillères et chacun fait son affaire. Ou comment faire d’un restaurant d’hôtel un lieu familier, aux codes faciles à s’approprier. Et pour une soirée complète, c’est juste en face de la Flèche d’Or, où vous pourrez faire la fête.

 

 

mama pizzeria

 

MamaIslandBar1

 

MamaLoft3

 

MamaRestaurant01(Les photographies ci-dessus proviennent du site internet)

 

Fish & Chips, sauce tartare et citron vert

Image 3

 

Ribs de porc sauce Angus, pomme de terre

Image 4

 

Cabillaud torréfié aux épices et café, salade de soja et coriandre

Image 2

 

Vacherin destructuré, fraises, meringues, chantilly, glace vanille

Image 5

 

Pizzas (première salle, sans résa) : entre 9 et 12 €

Entrées : entre 8 et 15 €

Entrées à partager : entre 18 et 29 €

Salades : 13,50, 16,50 ou 18 €

Plats : entre 15 et 42 €

Desserts : entre 8 et 10 €

Desserts à partager : entre 20 et 23 €

 

 

Le Mama Shelter

109 rue de Bagnolet, 75020 Paris

Tél. : 01 43 48 48 48

www.mamashelter.com