Image 1

 

Dans la lignée de sa mère, créatrice du chouette concept-store Merci, Julien Cohen réveille à son tour le boulevard Beaumarchais en ouvrant au 91 le restaurant/bar à cocktails Grazie. La devanture est certes un peu froide mais l’intérieur nourrit les amateurs de style new-yorkais, style qui se répand progressivement à Paris : ambiance très sombre (arrêtez de nous contraindre à la pénombre !), bougies en conséquence (bon, ça, on n’est jamais contre), belle hauteur de plafond (oui, le vrai luxe, c’est l’espace, surtout en dimension verticale), murs bruts, matières industrielles et peinture noire (la mode, la mode, la mode). Sans réservation, on nous propose le comptoir. Meilleure loge pour le défilé des pots, bocaux et flacons contenant les ingrédients qui servent à la préparation des cocktails, tendance Apotheke. La liste est longue, je laisse donc au barman carte blanche en précisant juste mon amour pour les agrumes. DBR choisit La Vie en Rose (10 euros) et je reçois un French Gimlet (12 euros). Bingo. C’est délicieux et la verrerie est élégante. Pour ce qui est des pizzas, antipasti et autres glaces, nous avons décidé de laisser la dégustation pour une prochaine occasion, mais il se murmure qu’elles valent la dépense (entre 11 euros et 19 euros pour les pizzas). Nous avons tout de même pu jeter un œil sur le plan de travail impeccable du chef et le joli four tournant. Un lieu pile poil dans l’air du temps et les genres du moment, sous couvert d’accent transalpin. La drague et le charme. Trop forts, ces Italiens.

Pour voir quelques photos de la salle, cliquez ici (le Fooding).

 

La Vie en Rose

 Image 2

 

French Gimlet

 Image 3

 

Grazie

91 boulevard Beaumarchais, Paris IIIe

Tél. : 01 42 78 11 96

www.graziegrazie.fr

Ouvert tous les jours

Pensez à réserver.

 

Image 4